pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Concours de circonstances

12 juin 1989

Changement de registre. Une semaine après le théâtre classique d´Old Vic (le lauréat du Prix du Jockey-Club porte le nom du temple shakespearien de Londres), Diane nous conviait hier à un spectacle plus léger (les pouliches n´ont rien montré de transcendant, cette année, de part et d´autre de la Manche : à l´évidence, il n´y a pas, en 1989, une Allez France (1973), une Northern Trick (1984) ou une Indian Skimmer (1987)...).

On n´était donc pas très exigeant. On se serait contenté d´une aimable bluette. Or, à quoi a-t-on assisté ? A un ratage ! Certes, la frustration n´est pas bien grande, étant à la mesure de l´espérance, mais tout de même, quel funeste concours de circonstances... Il y eut d´abord - après deux cents mètres de course - le naufrage inexpliqué (son jockey lui-même n´en voit pas la raison) de la favorite anglaise, Ensconse, reléguée au dernier rang, sans action, malgré tous les efforts de Pat Eddery (elle se ressaisira quelque peu, in extremis, slalomant assez gentiment sa ligne droite...).

Quelques mètres plus loin, ce fut le tour de la favorite française, Louveterie, mise à genoux sur une bousculade (ou bien mit-elle le pied dans un trou ?). Le mérite de celle-ci - et de Cash Asmussen ! - ne fut pas mince, ensuite, pour parvenir à prendre la deuxième place, au terme d´une pointe finale spectaculaire.

On n´était pas encore arrivé aux Grandes Ecuries que la bien nommée, Belle Tempête, se mettait à faire des vagues, dans le peloton, tanguant dangereusement sur tribord, ce qui n´arrangeait pas, évidemment, les affaires des attentistes... Passons sur les petits malheurs de Reine du Ciel, dans la montée finale... Et allons à l´essentiel, pour dire que la gagnante, Lady in Silver, a surtout eu pour elle le bonheur d´avoir été à l´abri de tous les mauvais coups (une course en tête ramarquablement montée par Tony Cruz, au demeurant). Après tout, ce n´était que juste compensation à ses malheurs du Prix Saint-Alary.

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006