pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Réductions en chaîne

28 août 1989

Ultime week-end sur la côte. Les parasols commencent à se sentir déprimés... Entre un coup de vent, un rayon de soleil et deux averses, Deauville se retourne déjà sur son passé. Quelques belles images ont enrichi sa collection de cartes postales : le démarrage foudroyant de Polish Precedent dans le Prix Jacques Le Marois; un Yacowlef de cuvée exceptionnelle; sir Michael Sobell qui se prend pour le cheikh Al Maktoum; un seul homme, un inconnu, pour deux Grands Handicaps; Cricket Ball faisant un trou en un sur un "par quatre"...

Le Grand Prix de Deauville ne laissera pas, lui, un souvenir impérissable. Après les forfaits, in extremis, du top-weight anglais, Assatis et des deux comparses, Prince Ruffian et Jung, ils n´étaient plus que sept au départ. En course, ce nombre subissait aussitôt une nouvelle réduction : dès les premières foulées, il fut clair, en effet, que le favori, Top Sunrise, avait les jambes liées : le malheureux était dans un de ses (nombreux) jours "sans"...

A la sortie du dernier tournant, on comprit qu´il était inutile aussi de compter sur Apache, la doublure anglaise d´Assatis, incapable de tenir un rôle qui avait pourtant longtemps paru à sa mesure (en descendant de selle, son jockey se plaindra du manque de train : c´était pourtant lui qui l´avait assuré !). Comme le poulain, Norberto, en digne fils de Roberto, n´a jamais manifesté une passion excessive pour les pistes profondes, son petit camarade de promotion, Borromini, s´est donc retrouvé seul sur le tamis de l´épuisette. Evidemment, la prochaine vague l´emportera...

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006