pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Circuit d´alimentation

25 mai 1985

Le financement des allocations. Quand le parieur ne suffit plus, on fait d´abord appel au principal intéressé, le propriétaire, lequel se gratifie lui-même : c´est le système des "poules". Quand le propriétaire, à son tour, se montre défaillant, l´éleveur prend la relève (Breeders´ Cup, Fonds européen de l´élevage). Quand l´éleveur s´époumone, on songe à l´Etat (subventions). Quand l´Etat - dont la vocation hippique s´est toujours nourrie d´une idéologie de "recouvrement" plutôt que "d´encouragement" ! - quand l´Etat fait la sourde oreille, on se tourne alors vers le privé (sponsoring). Quand la publicité se lasse, il reste encore une sonnette à tirer : celle des assureurs !

C´est ce que sont en train de faire les Américains. Un peu partout, fleurissent là-bas des "primes" d´un ou deux millions de dollars, offertes aux lauréats de tel ou tel "circuit". A l´automne de 1983, All Along avait été la première (et elle reste à ce jour la seule, à notre connaissance) à en avoir décroché une : un million de dollars pour avoir remporté la "triple couronne" des vétérans d´Amérique du Nord.

Le grand avantage de ce type d´allocations est qu´elles sont "virtuelles", pour ainsi dire "fictives". Elles n´ont pas à entrer dans le budget prévisionnel des sociétés organisatrices. Celles-ci se contentent de se couvrir contre un risque éventuel de réussite, auprès d´une compagnie d´assurance.

Evidemment, moins le risque est important, plus faible est la prime d´assurance. Je suis certain qu´Axa se montrerait très raisonnable si la Société d´encouragement lui demandait de garantir le financement d´une prime de dix millions de francs qui récompenserait, par exemple, le vainqueur de cette passe de trois encore inédite : Poule d´Essai de Trifouillis-les-Oies, Derby de la Guerche-Nevers et Prix de l´Arc de Triomphe !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006