pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Deux solistes

14 mai 1990

A partir de la mi-mai, on le sait, Longchamp se découvre un talent de double vue. Désormais, les Groupes I vont par deux. Mais - est-ce un effet d´optique ? - allant par paire, les courses... jumelles paraissent plus petites...

Ne jetons pas la pierre à Lupin ! On sait que la sensible réduction de son allocation, il y a trois ans, a eu un effet minoratif logique et voulu : il ne fallait pas qu´il fasse de l´ombre au Jockey-Club ! Il n´en fait plus. Comme celui de 1989 (Galetto), son lauréat de 1990, le séduisant désinvolte, Epervier Bleu, a enfoncé crânement une porte... grande ouverte. La course ne nous a rien appris que nous ne sachions déjà. Confirmation de l´aisance - décontraction et brio - du lauréat. Confirmation aussi de la déchéance - mais a-t-il jamais été quelqu´un, avec le recul, il est permis de se poser la question ? - du matamore, Bleu de France. Et un nouveau nom - celui de Tarvisio - à ajouter à la liste des faire-valoir en bas-relief du collectionneur de victoires.

Dans trois semaines, à Chantilly, va-t-il enfin rencontrer un adversaire digne de ses talents ? Alec Head avait sans doute de bonnes raisons pour faire jusqu´ici le vide devant le premier fils de Saint Cyrien qui galope. Bon, maintenant il l´a son Groupe I. A nous deux, mon gaillard ! pense peut-être Roi de Rome, dans son box...

Le lot de la Dubaï Poule d´Essai des Pouliches était beaucoup plus étoffé mais guère plus relevé, a priori, que celui du Prix Lupin. Par lignes, directes et indirectes, nationales et internationales, on croyait seulement savoir que la gentille Houseproud dominait la situation. On ne se trompait pas. Avec l´aide de ce jockey inspiré, Pat Eddery, dont Longchamp apprend à connaître, dimanche après dimanche, toutes les facettes d´un talent impressionnant, elle nous a refait son numéro de soliste.

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006