pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Relativité de la gloire

13 août 1990

Il y a deux ans, lors de la seconde victoire de Miesque dans le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard, alias Prix Jacques Le Marois, ils ne s´étaient alignés que six au pied des hautes murailles de la forteresse. Mais, à eux seuls, trois de ces six-là - Miesque, Warning et Soviet Star - totalisaient alors pas moins de treize victoires dans des courses de Groupe I...

Hier, devant le pont-levis de ce qui n´était qu´un simple castel normand, ils se comptaient dix ambitieux. Parmi eux, quatre seulement étaient titulaires d´une unique victoire au plus haut niveau : les cadets, Linamix (Poule d´Essai), Priolo (Jean Prat) et Chimes of Freedom (Coronation Stakes) et leur aîné d´un an, Distant Relative (Sussex Stakes)...

Trois de ces quatre-là ont pris les premières places, séparés les uns des autres - et eux-trois du reste du lot - par des interstices. Il n´y aurait donc pas lieu de manifester un enthousiasme excessif devant un Jacques Le Marois manifestement de petite cuvée, si deux détails n´étaient là, qui relèvent un peu le breuvage. D´abord, il est on ne peut plus satisfaisant de noter que, des quatre susdits, ce sont les deux poulains entraînés en France qui ont pris les premières places.

Nous étions conscients du fait que Priolo et Linamix ne sont pas des phénomènes. Nous savons maintenant que, sur le front de la vitesse, il n´y a guère mieux de l´autre côté de la Manche ! Là-bas, comme ici, cette année, les Groupes I (Coronation, Sussex...) culminent à hauteur de Groupe II... Or, sur le turf, la gloire est chose éminemment relative. A défaut de se satisfaire de sa propre force, il est permis de tirer orgueil de la faiblesse de ses adversaires !

Second élément apte à réjouir le sportsman : le fait que lesdits deux premiers de cette course qui porte le nom du haras qui a fait naître l´illustre Miesque sont entraînés par celui qui fut le mentor de celle-ci. La décontraction apparente et récente de François Boutin ne doit pas faire croire à sa déconcentration !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006