pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Ni chaud ni froid

20 mai 1991

Après avoir longuement fait joujou avec nos nerfs, Longchamp nous accorde un dimanche de répit. Le tiède succède au chaud et au froid. C´est que Brooklyn´s Dance exceptée - qui attend patiemment son heure anglaise - les pouliches n´ont rien fait pour nous émoustiller, cette année.

Le Prix Saint-Alary est resté dans le ton : une course de patronage, c´est-à-dire sans piquant, chacune de ces demoiselles jouant, les yeux baissés et sans improvisation malvenue, le rôle dicté par les règles de la bienséance. Le forfait tardif de Masslama n´a rien changé à l´affaire. Pas de train, une procession languissante, menée par la favorite de circonstance, ce grand engin de Treble. Courte péripétie : au Pavillon, Polemic vient piquer de sa pointe le gros morceau. Un cautère sur une jambe de bois ! L´engin poursuit son labeur tranquillement. Au poteau d´arrivée, elle aura repris une longueur à l´intruse.

Il est permis de croire qu´avec un train normal l´écart aurait été plus grand, mais la troisième, Louve Romaine, aurait aussi été un peu plus près. On le voit, il n´y a vraiment là ni de quoi pleurer dans les chaumières, ni de quoi rire aux éclats.

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006