pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Une petite brune piquante

10 juin 1991

C´est dans sa nature. Diane est coquette, Diane est coquine. Elle s´est toujours plu à jouer avec nos nerfs. Impossible de lui faire pleinement confiance : elle nous a posé tant de lapins ! Pour une Allez France (gagnante, en 1973) et une Northern Trick (1984), combien de Pola Bella (1968), de Three Tro ïkas (1979) et de Miesque (1987) y ont-elles été battues par moins bonnes qu´elles ?

Elles étaient trois aguicheuses, hier, à nous avoir fait des mines : la belle désinvolte, Brooklyn´s Dance (Prix Cléopâtre), cette grande bringue de Treble (Prix Saint-alary) et la petite brune piquante, Caerlina (troisième seulement de la Poule d´Essai des Pouliches mais évidemment née pour tenir une distance que, curieusement, on lui avait soigneusement évitée, jusqu´ici).

Très nerveuse, la première nommée a perdu tous ses moyens pendant le défilé : elle était en eau pour entrer dans sa stalle. En course, elle s´est rendue sans combattre, dès que les choses sérieuses ont commencé. Le grand engin n´a pas fait mieux que sa compagne d´écurie. Ici, pas de raison manifeste mais une hypothèse : peut-être Treble a-t-elle été prise d´un de ces saignements de nez intempestifs (le coeur, docteur ? le poumon ?) dont elle est coutumière, à l´entraînement.

Restait donc la brunette à pointe. La gentille Caerlina a fait ce que l´on attendait d´elle : avec application et sérieux plutôt qu´avec brio. Elle l´a emporté de peu mais nettement, devant un autre petit modèle du même style, Magic Night - laquelle finissait encore plus vite - et une pouliche très BC-BG (Belle Croupe, Bonne Généalogie...), Louve Romaine.

Ces trois-là sont venues tranquillement en pleine piste, comme il convient, à Chantilly, lorsque le lot est touffu et le terrain un tant soit peu collant. Plaignons l´élégante alezane, Polemic, fourvoyée dans les embouteillages de la corde par un Pat Eddery exceptionnellement mal inspiré ! Assurément, si elle avait pu galoper librement et voir le jour à son heure, il y aurait eu une sérieuse explication entre la brune et la blonde !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006