pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

La guigne et la baraka

14 octobre 1991

Sorti du tourbillon Ciga, Longchamp reprend son souffle, son équilibre, ses idées. On sait qu´il aime à les avoir claires et bien ordonnées, ses idées. Alors - dame ! c´est la pente naturelle des idéalistes... - il simplifie, il schématise, il miniaturise...

Ils n´étaient donc que deux, au départ du Prix de la Forêt, l´avant-dernier Groupe I de Longchamp. D´un côté, Lycius le maudit, poursuivi sans répit par le mauvais sort, où qu´il aille, des deux côtés de la Manche, depuis le début de l´année. De l´autre, la pouliche, Danseuse du Soir, un peu inférieure au poulain en classe pure mais tellement plus veinarde !

Sa chance a été, hier, que Boeuf trouve le passage dans la corde à la distance : un trou de souris entre ses aînés, le suédois Itsabrahma et l´anglais Osario. Aussitôt, tout fut joué. La guigne de Lycius résidait tout entière dans l´état du terrain : il était collant et il a toujours détesté cela ! Pieds rivés au sol, il ne put à aucun moment manifester cette capacité d´accélération qui avait tant séduit, à Newmarket puis à Deauville.

Guigne et baraka... Conjonctions astrales favorables ou défavorables... On y croit ou on n´y croit pas... Pour la casaque Wildenstein, en tout cas, madame Irma est formelle : le courant passe sans ratés avec Lellouche ! Trois Groupes I, encore, cette année : la Poule d´Essai des Pouliches, le Grand Prix de Saint-Cloud et le Prix de la Forêt...

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006