pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Les illuminés

22 mars 1986

Je disais l´autre jour que les sociétés de courses n´ont rien fait, depuis trente ans, pour tenter d´apprivoiser à la réalité du sport hippique les millions d´étourneaux que le succès initial du tiercé avait jetés dans leurs filets. En imposant le handicap-loterie comme ministre plénipotentiaire du turf, elles ont réussi, avec autant de constance que d´inconscience, à discréditer un peu plus l´image de marque des courses en France - laquelle n´était déjà pas bien brillante au départ...

Dans ce remarquable effort d´éducation à rebours, il faut dire que l´institution a été très efficacement secondée par la bienveillante cohorte des marchands de vent. L´institutionnalisation du handicap : quelle aubaine pour l´imposture professionnelle ! Le n´importe quoi appelle, tout naturellement, le n´importe qui. On a donc vu se multiplier les titres racoleurs d´une presse dite "spécialisée", dont l´habileté a consisté, d´abord à multiplier les pronostics afin de pouvoir titrer, avec constance et effronterie : "Nous l´avons encore donné !". Puis à faire appel, systématiquement, à des personnages de l´audiovisuel, dont le mérite hippique principal résidait tout entier dans le nom, familier à la clientèle visée.

Ainsi a-t-on réussi à accréditer, dans l´esprit du plus grand nombre, cette idée que le pronostic n´exige aucune connaissance particulière ni travail spécial : c´est là uniquement affaire d´inspiration, de chance, de forme, de feeling, toutes qualités reçues en partage, on le sait, par le petit monde du show-business. Nul besoin d´aller sur les hippodromes, de voir les chevaux au paddock et sur la piste, de connaître leurs pedigrees, de vérifier leurs aptitudes, de calculer leurs valeurs cotées : tout est illumination, vous dis-je, état de grâce accordé par le ciel télévisuel à ses élus...

Ah ! Qui osera dire les fous rires des "vrais" turfistes, des "purs", des sportsmen orthodoxes, le dimanche matin, devant leur poste de télévision ! Air aguicheur, clin d´oeil complice, bouche gourmande, la grande prêtresse s´extasie sur le curriculum extra-hippique de son invité. Puis... Ah ! Maître ! S´il vous plaît : votre pronostic !... Oh ! Joie et surprise, surprise et joie ! Nous avons plusieurs numéros en commun ! Co ïncidence ? Voyons-y plutôt un signe du destin ! Alléluia ! Le Ciel est avec nous !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006