pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Dr. Jekyll et Mr. Hyde

6 juillet 1992

Grignoté chaque année davantage par la concurrence internationale - Derby d´Irlande, Eclipse Stakes, King George VI and The Queen Elizabeth Stakes - le Grand Prix de Saint-Cloud ressemble désormais à un de ces défis singuliers en forme de duels que se jetaient autrefois les pères fondateurs de la Société d´encouragement, le prince de la Moskowa et lord Henry Seymour, le chevalier de Machado et le comte Anatole Demidoff...

Ils se comptaient tout de même trois, hier, trois hauts barons d´âge mûr, venus vider en champ clos une vieille querelle de suprématie. Le vaillant Pistolet Bleu, lancé à la poursuite du temps perdu depuis plus d´un an (ayant souffert d´une jarde, à la fin du printemps de 1991, il n´avait tenu qu´à demi ses promesses, l´automne venu). Le grand bourgeois, Subotica, dont les vertus de constance et d´honnêteté peuvent être entachées par des manifestations excessives d´humilité, lorsqu´il est reçu dans la plus haute société. Et notre Madame-Sans-Gêne... mais sans reproches, Magic Night, qui a toujours caché, sous des dehors malingres, une âme de pasionaria.

Eh ! bien, de duel il n´y eut point, encore moins de match à trois ! Redevenu à point nommé celui qu´il avait été en son jeune âge, Pistolet Bleu s´est retrouvé seul en lice. Il l´a emporté sans lutte, laissant à cinq grandes longueurs sa petite camarade, Magic Night, laquelle avait pourtant fini devant lui, dans le dernier Prix de l´Arc de Triomphe. Quant à Subotica, comme décontenancé par la belle compagnie, il s´est montré sous son jour de grand benêt, bredouillant sa ligne droite d´une manière incompréhensible.

Il y a tout de même un ensignement général à tirer de cette joute particulière : les chevaux entaînés par Elie Lellouche sont toujours exacts aux grands rendez-vous. Surtout, ne pas les juger sur leurs courses... préparatoires (Niel, Grand Prix d´Evry...) ! Au jour dit, comme mus par une force intérieure irrésistible, les Mr. Hyde redeviennent des Dr. Jekyll - ou l´inverse, comme on voudra...

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006