pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Lucullus dîne chez Lucullus

17 août 1992

Propriété privée : défense d´entrer ! A Fresnay-le-Buffard, Stavros Niarchos est chez lui et l´armateur grec entend bien marquer son territoire. Depuis qu´il a associé le nom de son haras au nec plus ultra du meeeting de Deauville, Lucullus n´a cessé de s´asseoir à la table de Lucullus. Miesque, la jument ailée, avait inauguré le parrainage, en 1987. Elle avait repassé le plat l´année suivante. L´an passé, Hector Protector s´était invité sans plus de façons. Et voici qu´à son tour Exit To Nowhere s´installe tranquillement dans le fauteuil du maître de maison !

La majorité des pronostiqueurs - et Freddy Head - attendaient plutôt sa petite soeur, Hydro Calido, la révélation du Prix d´Astarté. Le ciel et le sort n´en ont pas voulu ainsi. Surtout le sort, qui l´a mise à genoux, sur une bousculade, dans la corde, à quatre cents mètres du poteau d´arrivée. Quant à l´aptitude de cette fille de Nureyev à se tirer d´une piste fouillante, difficile de se faire encore une opinion ferme : c´est comme si elle n´avait pas couru !

C´est donc le nom du jockey-bis de l´écurie, Cash Asmussen, qui restera sur les tablettes. L´Américain n´a pas vraiment fait dans la dentelle : il s´est frayé un chemin à la hussarde, à travers le peloton, progressant vivement en pleine piste et bousculant au passage le numéro trois de l´entraînement Boutin, Star of Cozzene. Autre cheval d´âge, le 4 ans anglais, Lahib, prenait la deuxième place, une tête devant son cadet, le 3 ans, Cardoun, pas des plus heureux, dans la corde (belle fin de course, néanmoins, sur son terrain de prédilection). Un sol profond qui a tôt englouti les espoirs que nos voisins d´outre-Manche avaient mis en Dilum - et encore plus tôt ceux qu´ils plaçaient en leur champion, Rodrigo de Triano, puisque celui-ci avait jeté l´éponge, jugée trop imbibée, avant le combat !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006