pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

A la hussarde !

12 octobre 1992

Le ciel reprend sa luminosité et Longchamp ses esprits, après la tempête du Ciga Week-End. Voici le Prix de Condé, offert à l´ambition cadette. La victoire va aux riantes couleurs - le vert et le rouge - de l´Aga Khan. Shemaka prend crânement la tête, dès la sortie des stalles, puis se refuse à la rendre. Marchand de Sable a beau se démener comme un beau diable, pour lui faire entendre raison, il se heurte à un mur. Ah ! oui, elle a un coeur gros comme çà, Shemaka !

Avec le Prix de la Forêt, les tons étaient ceux de l´automne : un peu passés, mais tellement seyants pour la saison ! Bien sûr, l´anglais Pursuit of Love n´est plus celui que nous avons connu, cet été, à Deauville. Il fut le premier battu, dès l´entrée de la ligne droite. Hydro Calido (avant-dernière) a peut-être aussi un peu perdu de sa superbe du mois d´août, lorsqu´elle avait transpercé d´une pointe vengeresse ses adversaires du Prix d´Astarté.

On ne leur en voudra pas. Et encore moins à Lion Cavern de prendre conscience, chaque jour un peu plus, qu´il est un petit-fils de Secretariat. Ni à Monde Bleu de s´être un peu égaré dans une société qui n´est pas vraiment la sienne. Ni enfin à Cash Asmussen d´avoir un peu trop temporisé, avec la gentille Kenbu, qui ne demandait qu´à sprinter.

Bon. Bien sûr, tout ne peut pas être en rose : le lauréat ne défend pas des couleurs françaises, ni un élevage gaulois, ni un entraînement tricolore, comme c´était le cas, il y a huit jours, lors du si harmonieux cocorico ! de l´Arc... Mais Wolfhound est un splendide poulain, bien né et fait en flyer : quelles masses musculaires ! Il l´a emporté à la hussarde, courageusement, de bout en bout. Bravo, l´anglais !

J´entends dire que la deuxième place de Silicon Bavaria ternit un peu l´exploit du jour ? Fi ! les langues de vipères ! Comment peut-on prendre plaisir à diminuer ainsi les performances les plus flatteuses ?... C´était, à l´évidence, le jour de gloire de cette malheureuse abonnée aux accessits dans les Groupes III - et qui avait terminé avant-dernière, il y a tout juste un an, dans ce même Groupe I, le seul et unique qu´elle eût jamais disputé, à l´automne de ses cinq ans !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006