pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

La farce de maître Patelin...

5 avril 1993

Premier dimanche d´avril. Allons ! Il est temps. Embarquons ! La nef des fous du turf largue les amarres, à Longchamp, pour sa énième circumnavigation. Bien sûr, les quarantièmes rugissants ne sont pas pour aujourd´hui. Nos véhémences sont encore encalminées. Qu´est-ce qu´on va bien pouvoir noter sur la première page du journal de bord ?

Une gentille brise, en doublant la pointe d´Harcourt. Notre brave vieux Marildo (six ans !) est exact au rendez-vous de l´opportunisme que nous lui avions fixé. Comme prévu, il prend la tête et la corde dès le départ. Jusqu´au bas de la descente, Guignard entortille son monde avec un faux-train savamment dosé. Démarrage sec au Pavillon, selon la loi du genre, et à nous le tapis roulant de la lice à zéro !

Asmussen, Dear Doctor et la théorie pure sont les dupes de cette farce de maître Patelin... Quel bonheur ! Ce serait tellement triste si l´esprit de finesse ne donnait pas, de temps en temps, un bon coup de pied dans le derrière de la logique pesante et confite en révérence. Le cher Doctor ne nous en voudra pas pour notre insolence : bien qu´arrivé, lui aussi, à l´âge canonique de six ans, il a encore l´avenir (Prix Ganay ?) devant lui. Sa brillante fin de course en fait foi.

Troisième à une encolure, ce polisson de Polytain s´est essuyé les pieds, lui aussi, sur le paillasson du corridor miraculeux, le long de la corde. Apple Tree, Vert Amande et Dadarissime sont venus à l´extérieur, eux. Ils ont du mérite - surtout le dernier nommé ! - pour avoir, malgré cela, regagné beaucoup de terrain, in extremis.

Dans le style "qui m´aime, me suive !", qui est celui du vieux Marildo, il y a aussi le nommé Talloires. Flamberge au vent, il a pris le Prix de Courcelles, quatre-vingt-dix minutes plus tard. Il a le physique de l´emploi, ce déménageur-là : une armoire à glace ! D´un modèle moins barbare, son compagnon d´entraînement, Hunting Hawk, propre-frère du champion In The Wings, a tracé une splendide ligne droite pour revenir prendre, du diable vauvert, la troisième place. Oui, s´il ne fallait noter qu´un nom, sur la première page de notre journal de bord, ce serait celui-là : on reparlera de ce Hunting Hawk !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006