pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

La belle équipe !

10 mai 1993

Longchamp est un peu mortifié d´avoir été snobé par Zafonic. Le prodige se prodigue sans aucune retenue en Grande-Bretagne ! Après les Dewurst Stakes de Newmarket, l´automne dernier, et les Deux Mille Guinées du même lieu, la semaine dernière, ce seront les St James Palace Stakes, le 15 juin, au Royal Ascot, puis les Sussex Stakes, le 28 juillet, à Goodwood... Il faudra attendre Deauville et le 15 août pour le revoir, peut-être, de ce côté-ci de la Manche, lors du Prix Jacques Le Marois. Alors, c´est normal, il fait la tête, Longchamp : puisque c´est comme cela, pas de tapis de velours pour la Duba ï Poule d´Essai ! Un vulgaire terrain collant...

Tant pis pour Zieten, le favori du grand public (ah ! le fallacieux prestige des invaincus, tenus pour invincibles par la galerie...). Un sol usant, un train soutenu, une stalle de départ excentrée un jour de lice à zéro : tout cela s´est logiquement conjugué pour annihiler les chances d´un poulain qui n´avait pas battu des champions, jusqu´ici, et dont l´aptitude à tenir un "vrai" mile restait hypothétique.

François Boutin, Cash Asmussen et le fils à maman Miesque, Kingmambo, ont donc été exacts au rendez-vous de l´histoire du turf. Le poulain n´avait à battre que Bin Ajwaad, le troisième des Guinées (à six longueurs et demie de Zafonic !). Il est venu le faire posément, à sa manière habituelle, sans tape-à-l´oeil. Miesque et tous les dieux de l´Olympe hippique sont fiers du dernier travail d´Hercule accompli par la belle équipe !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006