pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Diane à la chandelle !

14 juin 1993

Diane n´est pas du genre à se laisser désarçonner facilement. Elle a le sens de l´improvisation. De mauvais plaisants s´acharnent sur son jour de fête et s´appliquent à lui gâcher son pique-nique annuel, dans la clairière au fond du bois ? Qu´à cela ne tienne ! Le déjeuner sur l´herbe est repoussé : on dînera aux chandelles !

A-t-on bien tout vu, dans ces conditions crépusculaires ? Que les convives aient tous "fait" les grands extérieurs, c´était là, sans doute, une nécessité contingente : non-point pour éviter d´éventuels papiers gras qu´auraient laissé sur la nappe les indésirables du début de l´après-midi, seulement pour trouver un sol suffisamment ferme et sans ornières, car les fortes pluies qui s´étaient abattues sur Chantilly, depuis vingt-quatre heures, avaient considérablement alourdi la portion de terrain qui s´étend le long de la corde.

Mais ce contact, entre les deux premières, lors de l´emballage, sur le faux-plat final ? Etait-ce la gagnante, Shemaka, qui avait versé à droite, sous la vive attaque de Baya ? Ou bien était-ce celle-ci qui, après avoir transpercé le peloton à sa manière habituelle (la première nommée l´a emporté aussi selon son style propre : de bout en bout, en pouliche à grand abattage), avait penché à gauche, sous le violent effort et en touchant ses limites de tenue ? A voir le film-contrôle, il n´y a pas d´hésitation : la seconde hypothèse est la bonne.

C´était donc bien avec Cléopâtre - pas avec Saint-Alary ! - que Diane avait rendez-vous. La lauréate avait fait une rentrée tardive mais prometteuse à Saint-Cloud. Bravo à Alain de Royer-Dupré pour avoir réglé à la perfection ce délicat - bien qu´assez commun - mécanisme. Dancienne (la ligne de Longchamp) a fait ce que l´on attendait d´elle : elle a sprinté comme une diablesse pour passer du dernier rang à la troisième place. Quant à Bright Moon, elle a craqué (cinquième), après avoir longtemps accompagné la lauréate. On se doutait bien que celle-ci n´avait pas un "mental" au-dessus de tout soupçon.

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006