pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Une navette dans le coridor !

9 mai 1994

On le sait. On le dit. On le répète. Ah ! oui, on y pense... et puis on oublie, comme dit la chanson. Ou plutôt, arrivés sur des sommets de considérations théoriques, nous minimisons la portée pratique de ce petit fait têtu. Pourtant, il existe bel et bien, le tapis magique de Longchamp, le corridor miraculeux ! On le voit clairement agir, d´un bout à l´autre de la réunion, les jours où la lice mobile est "à zéro", c´est-à-dire lors des plus grands rendez-vous.

Roulant, le tapis fonctionne le long de la corde, dans la ligne d´arrivée, à la manière du shuttle, vous savez cette navette qui promène la reine d´Angleterre et François Mitterrand à 140 km/h dans le tunnel sous la Manche. Hier, Remea l´a emprunté dès la première, Flambor dans la deuxième, Alasana dans la troisième, Green Tune dans la quatrième, Fair Fabulous dans la cinquième, etc. L´ennui, c´est qu´à Longchamp il s´agit d´un véhicule à une seule place...

Donc, Green Tune avait tiré le meilleur numéro à la corde, dans la Dubaï Poule d´Essai des Poulains. J´y suis, j´y reste ! avait judicieusement décidé Olivier Doleuze. Ainsi a-t-il pu aisément sauter sur la plate-forme miraculeuse, à l´entrée de la ligne droite, tout comme Freddy Head l´avait fait, il y a deux et quatre ans, avec Shanghaï et Linamix, dans cette même course, et Gérald Mossé avec Saumarez, il y a quatre ans, dans l´Arc de Triomphe (et Steve Cauthen, trois mois plus tôt, avec le même, dans le Grand Prix de Paris).

Pendant ce temps-là, le grand favori, l´anglais Turtle Island, était parti lentement de la stalle la plus excentrée. Il s´était vu contraint - pauvre Johnny Reid ! - de sprinter, une première fois, au bas de la descente, en plein virage et en cinquième épaisseur. Au Pavillon, enfin équilibré mais sans avoir soufflé, deuxième effort et un passage splendide, à l´extérieur... pour venir échouer à une courte encolure de Green Tune.

Psychobabble ? Il allait "par-dessus", sur la ligne du lauréat, à mi-ligne droite. Il s´est rendu un peu plus loin. Manque de tenue ou manque de coeur ? Lost World ? Sans ressort, quand l´affaire est devenue sérieuse. Bien que faisant sa réapparition, il était pourtant apparu en bel état, au paddock. Peut-être n´est-il qu´un spécialiste du terrain lourd ?

Un mot sur le Prix Hocquart, disputé sans train, comme prévu. Dans ces conditions, la défaite du grand favori, Sunshack (attendue également, on le sait, ici-même) n´a rien de catastrophique. Plus inquiétant, le naufrage de Smart Wise : n´a-t-il pas "digéré" son Noailles ? Ou bien ledit Noailles (Gunboat Diplomacy...) n´était-il pas gagné aussi "haut" que les échellistes avaient pu le dire alors ? Comme celles de son moulin, Longchamp fait diaboliquement tourner les ailes du doute...

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006