pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Rebondissements !

16 mai 1994

A la mi-mai, Longchamp met les bouchées doubles. Non qu´il soit affamé de gloire, comme au premier week-end d´octobre. Seulement, le temps lui est compté. C´est que, dans le meilleur des cas, un mois n´a que cinq dimanches. Or, l´huissier du turf a sept exploits (Groupes I) à signifier ici, avant d´aller assigner un ordre définitif à Chantilly, début juin.

Dubaï Poule d´Essai des Pouliches. Nous avions cru la perdre : nos retrouvailles n´en sont que plus agréables ! East of the Moon, déesse et fille de déesse (gloire à maman Miesque !), la pouliche au pied ailé, notre grande passion de l´été dernier à Deauville, avait une physionomie terne, il y a trois semaines, lors de sa réapparition dans le Prix de la Grotte, après huit mois d´absence pour raisons de santé. Ce n´était que la flétrissure du réveil, "le simple appareil d´une beauté qu´on vient d´arracher au sommeil". Hier, elle rayonnait au paddock ! En piste, ce fut étincelant : la foudre, retenue à pleines mains par Zeus-Asmussen, tout au long de la ligne droite ! Il aurait fait beau voir qu´une simple mortelle osât contester sa supériorité !

A distance respectueuse, l´autre tape-à l´oeil du rond de présentation, la puissante Agathe, prenait une deuxième place attendue, une encolure seulement devant l´opiniâtre Belle Argentine. Quant à la favorite, Flagbird, élégante mais sans grands moyens physiques, elle dut se contenter de la cinquième place, à plus de quatre longueurs. Probablement n´a-t-elle pas suffisamment de "coffre" pour "encaisser" deux courses dures consécutivement.

Prix Lupin. Etait-ce pour maintenir une manière d´équilibre dans les rebondissements de la pièce ? Après la retrouvaille, ce fut la disparition ! Evaporation, anéantissement complet du grand favori, Gunboat Diplomacy ! S´il vous plaît, monsieur le prestidigitateur, si vous ne voulez pas nous dévoiler tous vos trucs, mettez-nous au moins sur la voie : est-ce que le présumé champion n´est qu´un spécialiste exclusif du terrain lourd ? Pas du tout ! Il avait sa belle action du Noailles... jusqu´à son effondrement, à mi-ligne droite. Alors, c´est qu´il n´était pas au mieux de sa condition ? Resplendissant, au paddock ! C´est donc bien ce que nous avions craint, il y a cinq semaines : en digne fils de Dominion, il ne tient pas la distance ? Nous n´en aurons le coeur net que lorsque nous l´aurons revu sur le mile. En attendant, le Jockey-Club n´a plus rien d´un cercle fermé...

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006