pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Trois sketches pour une avant-première

31 juillet 1995

La grande foule des journées "portes ouvertes" avait envahi l´hippodrome pour une "avant-première" en juillet du traditionnel meeeting d´août de Deauville. On était venu pour voir le théâtre, restauré de fond en comble, plutôt que la pièce. Les vieux habitués maugréaient un peu, en cherchant vainement leur place autour du nouveau rond central de présentation. Ils se plaignaient de n´apercevoir des chevaux que la toque de leurs jockeys... Pas d´affolement, mes amis ! Vous retrouverez vos marques dès demain, mardi, quand l´obligation de passage aux guichets d´entrée aura décongestionné un hippodrome trop cloisonné, désormais, pour se prendre pour Woodstock.

La pièce ? Elle s´est jouée en trois actes assez brefs. Parcequ´ils étaient encore un peu bafouillants, on n´a pas compris grand´chose à ce que racontaient les quatre acteurs débutants du Prix Yacowlef. Le Prix d´Astarté ne nous en a pas appris beaucoup plus. Pardi ! nous le savions bien que Smolensk et Shaanxi dominaient, dans cet ordre, le petit lot ! Un petit dialogue sans prétention, enfin, pour les stayers du Prix Berteux : entre deux vieux compères, Affidavit et Peckinpah´s Soul. Une fois de plus, c´est le premier nommé, malgré trois kilos de surcharge, qui a eu le dernier mot. En selle sur l´autre, Freddy Head a vite compris que la discussion était impossible avec cet entêté-là. Il s´est tôt tenu coi, mais il n´en pense pas moins : attends un peu que le terrain s´alourdisse, mon petit bonhomme...

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006