pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Vitesse et précocité

21 août 1995

Pour de multiples raisons - tant logiques que psychologiques - on ne pouvait tenir pour assurée qu´une seule chose, avant le Prix Morny Piaget, le premier des grands rendez-vous européens offerts à la jeune classe : la victoire serait anglaise. Mais il était permis d´hésiter entre deux talents britanniques assez dissemblables : Russian Revival avait la figure d´un poulain d´avenir, Tagula le profil d´un pur sprinter.

C´est le cocktail : deux tiers de vitesse, un tiers de précocité... plus un quatrième tiers de monte inspirée, pour faire bonne mesure, qui nous a été servi. Walter Swinburn a su ménager la pointe finale de son partenaire, laissant Brent Thomson et Russian Revival faire ce travail plus que pénible, suicidaire, sous le soleil de plomb : ouvrir la voie au petit peloton. Cash Asmussen et notre With Fascination s´étaient également appliqué à se raffraîchir dans le vent du leader, en pleine piste. Mais la pouliche n´a pas le turn of foot du poulain. La vitesse, c´est un métier, cela s´apprend ! m´a dit un jour François Mathet. Or, la fille de Dayjur n´avait encore jamais eu l´occasion de lutter....

Avouons que tout cela nous laisse un peu sur notre faim. Anglais ou français, les poulains classiques de l´an prochain ont, à l´évidence, choisi d´autres chemins - tout comme l´avaient fait, l´an passé, Pennekamp et Celtic Swing. Nous n´avons pour le moment qu´un début d´idée sur leur identité éventuelle, de ce côté-ci de la Manche. De l´autre côté, il se dit que les meilleurs sont gardés bien au chaud, à la maison, par leurs mentors respectifs, les multiples entraîneurs des frères, fils, cousins, neveux et apparentés Maktoum. Pourquoi ? Eh ! pardi, s´ils donnent de grandes promesses à deux ans, leur sort est fatal : l´avion pour Duba ï, l´hiver au chaud et la saison prochaine retour à Newmarket sous l´étiquette Bin Suroor !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006