pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

En toute simplicité !

23 octobre 1995

Soleil radieux, ciel d´azur, air vif et sec, pénétromètre à 2,6 (record absolu de fermeté du sol pour un quatrième dimanche d´octobre !) : comment croire que Longchamp s´apprête à rentrer dans sa coquille ? Pourtant, déjà, il se recroqueville. Pour son dernier dimanche, il ne s´autorise qu´une moyenne de sept partants par course. Quelle simplicité, quelle modestie dans les adieux !

Prix des Réservoirs. Elles sont cinq benjamines d´une égale belle apparence mais aux moyens très disparates. La plus athlétique, Occupandiste, est dotée d´une ego très exigeant. Dès le départ, elle arrache les bras de son jockey, elle prend la tête et la corde et mademoiselle file au poteau ! Effectivement, le poteau finit par arriver et Doleuze peut vérifier, en regardant acrobatiquement entre ses jambes, que la favorite, Raisonnable, ne s´est pas volatilisée... Assurément, elle galope, cette "déménageuse" ! Oui, mais elle galope bizarrement : elle jette loin de côté son antérieur droit, comme un rameur la pelle de son aviron ! Dans ces conditions très particulières, on comprend qu´elle aime garder ses aises en s´isolant en tête, à proximité de la lice. Avec un parcours corde à gauche et au beau milieu d´un peloton, elle risque de faire des crocs-en-jambe à ses petites camarades...

Prix Royal Oak. Seul en course "sur le papier", Sunshack se montre tel quel en piste. Jarnet l´a monté comme il le devait : venant de loin pour tourner autour de ses adversaires dans la dernière ligne droite. Il est vrai que la piste était ferme à souhaît pour le fils de Rainbow Quest. Dureté du sol qui explique à la fois l´échec total du vieil anglais, Assessor, et le forfait de dernière heure de ce spécialiste exclusif du terrain lourd, Always Earnest.

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006