pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Nectar plus ultra...

22 avril 1996

La distillation : un procédé, lent mais judicieux, pour réaliser n´importe quelle purification. Hélas ! la patience, c´est ce qui a toujours fait le plus défaut au pur-sang français. Par nature, il est expéditif notre fier animal. Alors, comme Dagobert mettait sa culotte, Longchamp le sélectionne à l´envers, le pur-sang... Ici, on commence avec les huiles essentielles, condensées en un précieux élixir, puis, savamment, artistiquement, absurdement, on les dilue...

La dilution, ce sera - espérons-le, du moins ! - le mois prochain avec les Poules d´Essai et début juin avec le Prix du Jockey-Club... Hier, en avant-première et en vertu d´un a priori transcendantal irréductible, nous avions rendez-vous avec le nec plus ultra de la quintessence : deux gouttes et demie de nectar concentré en trois courses et quatorze malheureux partants !

Prix de la Grotte. Première goutte d´élixir : voici Shake the Yoke, ci-devant lauréate du Prix d´Aumale et deuxième du Prix Marcel Boussac. Pas des plus impressionnantes au paddock, mais sur la piste un engin du type fusée Ariane ! Satellisée en un instant sur l´orbite la plus haute ! Quelle accélération, mes amis ! Dix longueurs au passage du poteau d´arrivée. Lancement raté, en revanche, pour sa petite camarade de l´entraînement Fabre, Miss Tahiti : elle est retombée à l´eau, comme tant de ses voisins de box, depuis le début de la saison.

Prix Greffulhe. Demi-goutte de nectar, tiers de goutte ? Ragmar, le lauréat, n´est évidemment pas un phénomène, lui, pourtant notre côté "peuple" se réjouit de voir ce plébéien (par Tropular et une fille de New Chapter... Tudieu ! Quel milieu !) continuer à vivre au-dessus de sa naissance. Le favori, Radevore ? Inscrit aux abonnés absents, bien entendu. Le mystère Fabre s´épaissit...

Prix de Fontainebleau. Deuxième coup de foudre de la journée. Nous l´attendions, celui-ci. Ashkalani ne nous a pas déçus. Il s´est montré aussi séduisant que l´automne dernier, lors de son cavalier seul du Prix Thomas Bryon. Comme à Saint-Cloud, trois puissantes foulées lui ont suffi pour passer du dernier au premier rang, en contournant le petit peloton. Gérald Mossé l´a monté "à l´économie" : relevé bien avant le poteau d´arrivée. Intactes et immenses, les réserves. Signalons toutefois la parcimonie dont a fait preuve Cash Asmussen sur Spinning World : très tôt convaincu de la vanité d´un éventuel effort pour tenir tête au gagnant. La prochaine fois (Poule d´Essai), il sera probablement devant le brave Eternity Range, deuxième, hier.

Le favori du PMU, Loup Solitaire (Grand Criterium) ? Porté disparu, cela va de soi, comme les autres, dans le désastre de l´écurie Fabre ! Il n´y aurait donc aucun survivant ? Apparemment, non, mais nous lançons, à tout hasard, un appel à témoin : quiconque saurait le "pourquoi ?", le "comment peut-il se faire ?" et, surtout, le "jusqu´à quand ?" de la calamité, qu´il veuille bien nous les communiquer ! Nous transmettrons aux familles (si nombreuses...) éplorées !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006