pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Le noyau et ses deux électrons

9 septembre 1996

Les dimanches de Longchamp se font rares. Grignoté par les deux bouts, septembre n´en a plus que trois. C´était hier le premier : un dimanche clair et net, nullement dispersé, tout entier concentré sur son noyau dur, les Emirats Prix du Moulin de Longchamp, championnat d´automne sur le mile. Nous y avions rendez-vous avec trois jeunes virtuoses de la vitesse : Ashkalani le magnifique, prince de la décontraction musclée; son aiguillon habituel, le retors Spinning World; et cette surdouée à problèmes, la reine de la malchance, Shake the Yoke. Les autres, notamment les trois aînés, Vetheuil, Carling et Shaanxi, n´étaient là que pour permettre aux petis comptables du turf de chiffrer exactement le mérite des trois premiers nommés.

Chacun a joué son rôle à la perfection. Servi par le train soutenu assuré dès le départ par Metaphor, le valet de pied de Spinning World, le grand majestueux est venu tranquillement écraser le lot de sa superbe, à mi-ligne droite : effort tout de puissance contrôlée, Mossé gardant du gaz sous la pédale et les deux compères ayant débrayé, en roue libre, bien avant le passage devant le disque. Cash Asmussen et Spinning World ont essayé, en vain, de faire parler la tenue, en partant cette fois de loin. Quant à la pouliche, Shake the Yoke, elle nous a joué son traditionnel numéro : gênée au pire moment, celui du début du sprint - et par sa compagne d´entraînement, Shaanxi, c´est un comble ! - et revenant finir à toute allure : battue "à la photo" pour la deuxième place !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006