pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Rideau !

27 octobre 1997

Ultime séance de mise en bouteille au château, pour un millésime exceptionnel. L´année 1997 aura vu la consécration de Peintre Célèbre, la révélation de Xaar et l´épanouissement de Spinning World ! Pour l´occasion - et pour le seul plaisir des yeux : on ne leur reprochera pas d´avoir mal vieilli et de sentir un peu le bouchon ! - Longchamp est allé chercher deux vieux flacons de derrière les fagots, la flyer fançaise de quatre ans, Kistena et le stayer anglais de cinq ans, Oscar Schindler.

Oui, les deux bouteilles étaient un peu éventées. C´est la jument qui avait le plus perdu de son arôme. Elle trouvait des conditions de course extraordinairement favorables dans ce Prix du Petit Couvert. Eh ! bien, elle n´a pu mieux faire que de venir prendre in extremis le premier accessit, échouant à distance respectueuse de la 6 ans anglaise, Hever Golf Rose, qui lui rendait pourtant trois livres.

Oscar Schindler avait eu une course dure dans le Prix de l´Arc de Triomphe. Qui n´en avait pas eu, demandera-t-on ? Eh bien, d´abord, Peintre Célèbre, dont André Fabre donnait des nouvelles, par fax, à son propriétaire, Daniel Wildenstein, dès le lundi matin 6 octobre, dans un billet manuscrit rédigé dans ce style sobre et condensé qui le caractérise : "Monsieur, virgule, à la ligne, Peintre Célèbre brille dans son box comme un sou neuf. Il n´a presque pas perdu de poids. Il est vrai qu´il a eu une course facile !"

Il y avait aussi la pouliche irlandaise, Erbadiya, ci-devant lauréate des Oaks du Curragh. Et pour cause : totalement allergique au terrain ferme, c´est comme si elle n´avait pas couru, le 5 octobre. Hier, sur une piste souple à souhaît, la petite na ïade de l´Aga Khan - elle est vraiment minuscule ! - n´a fait qu´une bouchée du Prix Royal Oak.

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006