pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Le rescapé des oubliettes

20 avril 1998

Trois semaines de barbotage, à tourner en rond, dans la mare aux canards... Cela commence à devenir lassant ! Longchamp s´ébroue et tente de reprendre ses esprits. Il songe à l´avenir. Dans trois semaines, les Poules d´Essai, dans six semaines, le Prix du Jockey-Club... Impossible de tergiverser plus longtemps. Il faut se mettre au travail. La sélection ne peut pas se faire ex nihilo, par l´opération du Saint-Esprit !

Oui, oui, on y va, mais tranquillement, il n´y a pas le feu au lac du bois de Boulogne ! maugrée le grand Croco Rouge, en avalant d´une seule bouchée un Prix Greffulhe inerte, pour ne pas dire cadavérique... Son seul adversaire potentiel, Arnaqueur, y a eu le comportement évanescent et fantomatique qu´ont tous ces ectoplasmes qui hantent le château de Fabre-Dracula, depuis le début du mois...

On y va un peu - pas beaucoup ! - plus vite avec le Prix de Fontainebleau. C´est qu´ici le puissant binoclard - il ne quitte jamais les oeillères que son père, Irish River, lui a léguées - With the Flow, prend un départ rapide, s´empêtre un peu dans cette grande action que son jockey cherche utilement à tempérer (cela fera un joli faux-train...), puis repart de plus belle, au Pavillon, pour l´emporter par trois longueurs.

Une course forcément un peu fausse, dont a peut-être pâti le favori, Chargé d´Affaires, attentiste de vocation, mais, à notre avis, sa défaite radicale tient plutôt, tout simplement, au fait qu´il est "resté 2 ans" : il était né pour cela ! Une course fausse qui a surtout mis en évidence, d´une manière spectaculaire, la qualité du nommé Loudeac, dont la pointe finale fut époustouflante (il était mal parti), pour venir s´adjuger la deuxième place. Ah ! bon, alors il y a tout de même, au fin fond de la Transylvanie Fabrienne, quelques rescapés des oubliettes...

Pas d´empressement excessif - et potentiellement meurtrier, sur ce type de terrain archi-collant - non-plus, dans le Prix de la Grotte. Au reste, la course était ici inutile : on avait tout compris au paddock ! L´Aga Khan, Zalaiyka, était manifestement au-dessus du petit lot.

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006