pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Profonds comme des tombeaux...

12 octobre 1998

C´est le monde à l´envers, le cycle végétal à rebours ! Immédiatement après avoir cueilli ses fruits mûrs, Longchamp s´avise que le turf bourgeonne... Il s´empresse donc de convoquer les jeunes pousses pour un test décisif : voici le Grand Criterium, rendez-vous obligé pour les bambins surdoués. Le chef jardinier du bois de Boulogne est toutefois perplexe : que va-t-il bien pouvoir tester cette année ? La classe ? La vitesse ? La précocité ? Ou la seule aptitude à se tirer des sols profonds ?

Profonds comme des tombeaux ! a dit Baudelaire (il parlait des divans...). Toute la question était précisément là, hier : oser s´exprimer avec générosité sur un terrain aussi pénible, cela n´avait-il pas quelque chose de suicidaire ? Cela ne risquait-il pas d´hypothéquer gravement l´avenir d´un poulain sur lequel on avait fondé de grands espoirs ?

Ils étaient deux français dans ce cas. L´un, Indian Danehill, s´est craintivement résolu, in extremis, à se retirer sous sa tente pour attendre des ciels plus sereins. L´autre, Way of Light, a pris un risque calculé : courageusement, il a plongé, mais prudemment il s´est obligé au ménagement. Pas question de se dilapider ! Il gagnerait sans avoir à lutter ou il serait battu.

Il n´a pas été battu. Cash Asmussen l´a fait passer, progressivement et en toute décontraction, de l´avant-dernier au premier rang, dans la ligne d´arrivée, les deux complices franchissant le poteau toutes ressources intactes. Quel contraste entre cette économe sérénité et la vaine hargne de leurs adversaires battus, tous anglais ou irlandais, au demeurant, les Red Sea, les Glamis et les Coliseum !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006