pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Le monde à l´envers !

17 mai 1999

Premier dimanche "classique" au Bois. Longchamp avait son visage des grands jours : malicieux et rigolard. Tout était réuni pour prendre à contre-pied le danseur de tango du turf, l´acrobate du pari raisonné, le funambule sur lignes croisées. Pour la première fois de la saison, un terrain ferme, des anglais et la lice à zéro: cocktail détonant !

Pour la première fois de sa vie, pourtant déjà bien remplie - quatre sorties, une seule victoire... - Sendawar était aligné sur le mile. Parti grand favori, à l´étonnement général, il gagne la Dubaï Poule d´Essai des Poulains "à la mode", nullement inquiété par la belle fin de course du deuxième favori (le premier de la presse...), Dansili. Seuls en course, nos deux lascars ! Notons qu´ils avaient tiré, l´un et l´autre, un bon numéro à la corde et qu´on les a vus constamment à la pointe du combat, le tempo ayant été remarquablement lent jusqu´à l´entrée de la ligne d´arrivée, où l´accélération a été brutale et le trou vite fait. Plus ou moins malheureux, dans la corde ou à l´extérieur, tous les endormis de la course d´attente ont paru pris de vitesse - tous, sauf Kingsalsa, dont la fin de course a été remarquée, en pleine piste.

Un train plus constamment soutenu, dans la Duba ï Poule d´Essai des Pouliches et une domination totale de la favorite logique, l´anglaise Valentine Waltz (n°3 à la corde), dont l´accélération a été foudroyante, à mi-ligne droite. Ici, c´est Karmifira (le n°12 à la corde) qui joue les Kingsalsa : quelle belle pointe finale, en pleine piste ! L´un et l´autre étaient entraînés par Philippe Demercastel , l´an passé. Le poulain a été vendu. La pouliche est restée. Il ne se débrouille pas trop mal, Dermercastel, pour un "petit" entraîneur...

Et voici le Prix Lupin et ses trois plaisantins (plus un valet de pied)... Trois, le chiffre d´or, pour Longchamp, comme pour le manipulateur de cartes du jeu de bonneteau ("A moi de la cacher, à vous de la trouver !"). Pour que les gogos n´y voient que du feu, il y avait là, énorme, évidente, une ligne directe et récente, ligne jaune absolument infranchissable, pour un conducteur soucieux du code du jeu aux courses, sous peine de retrait immédiat du permis de parier : Montjeu, le grandissime favori, ne venait-il pas de devancer Gracioso par cinq grandes longueurs, ici-même ? Oui, monsieur, mais c´était en terrain lourd. Alors, verbalisation, contravention, interversion !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006