pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

La famille

8 août 1987

Le milieu des courses. Monde à part, société close, univers impitoyable, vu de l´extérieur, avec ses rivalités d´intérêts, ses luttes d´influence, ses rapports de force qui engendrent fatalement ces couples maudits : l´arrogance et la fausse soumission, la vanité et l´humiliation, le mépris et le ressentiment...

La vérité est que ce microcosme est une grande famille, qui vit au jour le jour ses grandeurs et ses petitesses, ses orgueils et ses hontes, ses mesquines jalousies et ses générosités admirables. Comme dans toutes les familles, il y a ici des personnalités plus ou moins fortes ou écrasantes, des individualités plus ou moins sympathiques, mais, comme dans toutes les familles, chacun sait faire bloc devant l´adversité. Les drames resserrent les liens. Une attaque de l´extérieur ? Une blessure ? Un exil ? Une disparition ? Aussitôt, tous les torts sont oubliés. On ne voit plus que les qualités de la victime ou de l´absent. Le corps social tout entier souffre du manque comme d´une amputation.

Ainsi, il y a quatre ans, lors de la disparition de François Mathet. Ceux-là même qui, de son vivant, criaient au tyran, ont été les premiers à évoquer "la mort du père". Ainsi, lorsque Lester Piggott a pris sa retraite, il y a deux ans. Quel vide sur le turf, des deux côtés de la Manche ! Quelle frustration pour les esthètes ! Ainsi, l´an passé, cette déchirure, quand la comète Asmussen a quitté notre ciel hexagonal...

Ainsi, cette semaine, lorsque Saint-Martin a annoncé qu´il allait raccrocher la cravache. Soudain, un quart de siècle de l´histoire du turf français a pris la consistance du marbre et nous est tombé sur les épaules. Un tome entier de la légende des courses était clos. Quel coup de vieux nous avons pris, toi et moi, enfin nous, les membres de la famille !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006