pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Le Yalta du turf !

16 août 1999

Où est-il le temps où les courses se gagnaient, dans le bruit et la fureur, sur le champ de bataille ? Comme la guerre, la partie se joue désormais - haute stratégie ! - dans le chuchotement feutré des cabinets d´état-major. Ils sont une petite douzaine de grands capitaines qui régentent le monde du pur-sang : l´Aga Khan, Godolphin, Abdullah, Godolphin, Lagardère, Tabor, Magnier, Niarchos, Wildenstein, Godolphin... Leurs lieutenants sont encore moins nombreux : Royer-Dupré, Suroor, O´Brien, Fabre...

Pourquoi les lions se déchireraient-ils entre eux ? La hiérarchie dite classique à peine ébauchée, nos princes se partagent l´empire : c´est le Yalta du turf ! A toi, mon cousin, la baronnie des Territoires Septentrionaux, à moi le duché de Normandie, à lui la seigneurie de Longchamp !

C´est ainsi que la seule annonce que Sendawar envisageait d´annexer à ses terres la place forte de Fresnay-le-Buffard avait fait fuir tous les chevaux d´âge, mâles et femelles, français et anglais ! Avec les fortes pluies annoncées par la météo, il était pourtant prévisible que le prudent Alain de Royer-Dupré ne prendrait pas le risque d´envoyer au bain le grand allergique à la plus petite trace d´humidité. Son forfait... accompli, ils ne restaient donc plus que trois sur le plongeoir de la piscine : l´Abdullah-Fabre, Dansili, le Lagardère-Fabre, Slickly et le Godolphin-Suroor, Duba ï Millenium.

La sagesse eût voulu qu´ils ne fussent plus que deux... Car - on s´en doutait un peu mais maintenant on en est absolument certain - Dansili aussi souffre d´aquaphobie compulsive. La preuve ! il n´a pu prendre qu´une petite longueur - et encore : in extremis ! - à la lanterne rouge, Venize. Les deux rescapés du déluge sont arrivés comme ils sont partis : l´anglo-duba ïen menant d´un crawl décidé, le français suivant poliment, à la brasse. L´avant-dernier Prix Jacques Le Marois du siècle ne restera donc pas, dans les annales, comme le plus palpitant. Il a décroché deux records : celui du plus faible nombre de partants et celui du temps le plus lent de son histoire !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006