pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Dans le panneau !

1er novembre 1999

Chaque année, c´est la même question : le Criterium de Saint-Cloud mérite-t-il son statut de Groupe I ? Les partisans de la retrogradation en Groupe II du dernier classique pour 2 ans avancent un palmarès peu glorieux, qui est la conséquence logique, selon eux, de trois raisons principales :

D´abord, la course arrive bien tard en saison - au beau milieu de l'automne, les meilleurs peuvent être battus simplement parcequ´ils sont fatigués; ensuite, elle est disputée sur une distance hors normes - sur 2000 mètres, on sélectionne certainement le courage mais pas forcément la qualité d'un poulain de 2 ans; enfin, l´épreuve est toujours courue sur un terrain pénible - même argument : s´agit-il de gratifier la classe ou la seule aptitude au terrain lourd ?

L´avant-dernier Criterium de Saint-Cloud du siècle nous aura laissés, une nouvelle fois, sur le doute et mis dans l´embarras. Spectacle pénible, pour l´amateur distingué de sport fluide et d´émotions jaillissantes ! Cette malheureuse pouliche, Goldamix, qui se bat avec son jockey pendant la première moitié de... l´épreuve pour être portée au poteau, ensuite, sous une volée de coups de cravache (douze, si nous n´en avons oublié !)... Quel souvenir gardera-t-elle de la deuxième expérience victorieuse de sa jeune carrière ? Et qui s´étonnera, l´an prochain, si elle "tourne au vinaigre", comme disent les hommes de cheval, tout comme le fit Spadoun, lauréat de la course, l´an passé, lui aussi de bout en bout et lui aussi sous la poigne brutale de Dominique Boeuf et la férule de Carlos Laffon-Parias ?

Non, il ne faudrait pas que le Criterium de Saint-Cloud devienne cette course meurtrière, ce cul-de-sac signalé sur les cartes routières de l´Europe du turf par le double panneau "Carrefour dangereux!", "Voie sans issue!". Ce panneau dans lequel sont tombés, avec le petit Royal Kingdom - mais nous n´allons pas pleurer, n´est-ce pas ? - les maîtres de Ballydoyle eux-mêmes, pourtant pilotes chevronnés de rallyes valorisants pour prototypes bien rodés.

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006