pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

L´oiseau rare !

10 avril 2000

Le moulin de la sélection se met en branle. Du grain à moudre, du beau, du bon, dès la première "poule de produits", le Prix Noailles. Il y a là un lauréat de Groupe I, l´irlandais Ciro (gagnant sans gloire excessive, il est vrai, d´un Grand Criterium étriqué), un deuxième du Criterium de Saint-Cloud, le beau Petroselli (mais un physique qui ment, on le sait bien, le bellâtre n´en est pas à sa première escroquerie...), un petit dur, agile, volontaire et bien honnête - tout le contraire du précédent ! - Lord Flasheart, lauréat du Prix de Condé. Plus deux ou trois gagnants de simples maiden "B" qui ont "donné des promesses", comme disent les chroniqueurs hippiques.

C´est parmi ces derniers, bien sûr, que l´oiseau rare - s´il y en a un ! - doit être déniché, à ce stade initial de la sélection. Deux de ceux-là nous avaient tapé dans l´oeil : le Fabre, Kleomenis et le Freddy Head, Kutub. Deux physiques aux antipodes : le fils de Linamix est fin, racé, délicat. Serait-il fragile également "dans sa tête", comme la plupart de ses frères ? Le rejeton d´In the Wings, lui, est grand et d´un modèle athlétique. A-t-il le calme des forts ou la placidité des mollassons ?

La piste confirme l´impression du paddock. Dès l´ouverture des stalles, Kleomenis perd tous ses moyens. Visiblement très émotif, il se met à tirer, il perd son influx en se battant contre la main de Peslier. On comprend vite qu´il n´est pas celui que Saint-Cloud avait pu faire croire. Le flegme de Kutub touche en revanche à l´apathie, sa froideur confine à la fainéantise ! Dans la descente, c´est en vain que Bonilla s´active sur son dos : il ne peut quitter le dernier rang !

Spectaculaire retournement de situation dans la ligne d´arrivée ! Un, deux, trois coups de cravache et voici que le moteur Diesel, si long à démarrer, s´emballe ! Quelle envolée, mes amis, en pleine piste ! On ne voit plus Lord Flasheart, dont l´effort avait pourtant monopolisé toute l´attention, au Pavillon. Certains se sont crus rajeunis d´un an : avait-on fait connaissance avec un nouveau Montjeu ? Du calme, du calme ! Il reste encore au protégé du circonspect et réfléchi Freddy Head à gagner deux Derbys et un Arc de Triomphe... Si d´aventure Freddy ambitionne de faire un peu mieux que son collègue, John Hammond, un conseil : qu´il évite le Prix Lupin ! Comme Montjeu, Kutub risque fort d´y être pris de vitesse sur trop court et, surtout, par manque de train !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006