pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Les passagers du tapis volant

15 mai 2000

Fini, le temps des promesses, voici venu celui des actes. Longchamp met en scène ses trois premiers classiques pour poulains et pouliches de trois ans. Hélas ! Il se croit toujours obligé de dérouler, pour l´occasion, le tapis rouge de la corde (lice à zéro) ! Cela promet de belles frustrations pour les chevaux à pointe, adeptes de la course d´attente, contraints de venir faire du sur-place, à l´extérieur. Et des envols immérités vers des félicités sans lendemain pour les chevaux seulement doués d´un bel allant, heureux passagers dudit tapis volant !

Dès le soir de sa brillante victoire dans le Prix Noailles, nous avions émis un souhaît : pourvu que l´ex-vieux jockey et nouveau jeune entraîneur, Freddy Head, ait la force de résister à la tentation du Lupin ! Distance trop courte, lice à zéro et lot peu nombreux, prometteur d´une course sans train : tout ce qu´il ne fallait pas pour le grand lymphatique, stayer de profession et attentiste de vocation ! Eh ! bien, est arrivé ce qui devait arriver... Est-ce un baume à mettre sur ses plaies ? L´entraîneur n´est pas le seul à porter le chapeau de la défaite. Le jockey aussi, Bonilla (habituellement mieux inspiré), y a mis du sien. Sortir la cravache en plein virage, alors que le poulain est déséquilibré, pour venir en quatrième épaisseur, sans lui laisser le temps de reprendre son souffle, c´est proprement insensé ! Pourvu seulement que Kutub ne se ressente pas de cet effort aussi vain que violent !

Motif analogue (les grands extérieurs), punition encore plus grave - il a dû se contenter d´une mauvaise cinquième place - pour le favori irlandais, l´ex-invaincu, Monashee Mountain, dans la Dubaï Poule d´Essai des Poulains. Au moins lui n´aura-t-il pas eu une course trop dure : Kinane a été vite convaincu de la vanité d´un éventuel effort. Peut-être aussi ce splendide athlète, colosse au physique de flyer, n´avait-il pas tout à fait la distance dans les jambes ? Opportunément embarqués sur la navette de la corde, les deux premiers, l´anglais, Bachir et le français, Berine´s Son, ont donc inscrit leurs noms, au palmarès de l´épreuve, juste derrière ceux de Sendawar et Dansili. Comme le vin, le turf enchaîne, imperturbablement, les grands et les petits millésimes...

Une heure plus tard, la Dubaï Poule d´Essai des Pouliches n´a rien fait pour nous réconcilier avec les basses contingences circonstancielles (le couloir diabolique...) ni avec les temps peu glorieux que vit le turf, en cette dernière année du millénaire. Comme s´il avait fallu cinq courses aux jockeys pour comprendre, tout le monde s´est bousculé, ici, au portillon de la corde ! Résultat de cette foire d´empoigne : les deux meilleures, Zarkiya et Peony, mises hors course et six pouliches franchissant le disque dans la même longueur ! Recourez la course, le résultat sera totalement différent.

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006