pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Divorce à la française

26 septembre 1987

On connaît le divorce "à l´italienne". C´est un exercice tumultueux, plein de bruit et de fureur, avec scènes orageuses, déchirements, imprécations et trémolos... Le divorce "à la française" est beaucoup plus calme - au moins dans le petit monde des courses. On peut même dire que, à de rares exceptions près, les séparations entre les propriétaires et les entraîneurs sont toujours caractérisées par une grande élégance. On se quitte les meilleurs amis du monde, on s´estime énormément, on s´aime... Cependant, on se sépare !

Les communiqués qui ont été publiés cette semaine pour annoncer, d´abord la rupture entre Daniel Wildenstein et Patrick Biancone, puis celle entre Moufid Dabaghi et André Fabre, n´ont pas failli aux règles du genre. Les deux grands propriétaires ont dignement invoqué le même prétexte - qui s´imposait, s´agissant d´une histoire de divorce ! - le drame de la jalousie...

Oui, l´atmosphère était devenue irrespirable aux domiciles respectifs des deux entraîneurs. On n´était plus chez soi ! On y entrait... comme dans une écurie. Le patron faisait les yeux doux au premier nouveau client venu. Il papillonnait ici et là, tournant beaucoup trop autour des jeunesses... Comment accepter de devenir la énième houri du harem ? Il fallait revenir aux vieilles et saines traditions monogamiques : à chaque propriétaire son entraîneur particulier !

Mais on a beau mettre les formes, un divorce est toujours une déchirure. Le souvenir des moments heureux vécus ensemble crée forcément des liens, lesquels résistent douloureusement au diktat du "jamais plus !". La triple couronne américaine de All Along, le glorieux itinéraire de Sagace, d´un côté. L´ascension d´Al Nasr, de l´autre... Le vague à l´âme est inévitable devant la page définitivement tournée...

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006