pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Les flibustiers de la côte !

7 août 2000

On ne les connaît que par ou ï-dire. On ne les a jamais vus, on ne les reverra probablement jamais - tout le contraire de nos vieux birbes du quinté, qui s´incrustent, bavassent, radotent et se contredisent à qui mieux-mieux ! Ce sont les illustres inconnus des classiques de la vitesse, les flibustiers de la côte normande ! Venus des îles Septentrionales, où cette engeance pullule, ils font chaque année leur razzia sur les courses de Groupe de Deauville. Le Prix Maurice de Gheest est, bien entendu, le premier de leurs objectifs.

Ils étaient quatre, hier, à lorgner le gros morceau. On n´a vu qu´eux, du départ à l´arrivée. La lutte pour la victoire s´est très vite circonscrite entre les deux favoris logiques, Lend a Hand et Bold Edge, tandis que la bagarre pour le deuxième accessit mettait aux prises les deux autres, Gorse et Hot Tin Roof. Pas de quoi écrire un roman dans la veine de Jack London, Fenimore Cooper ou Robert Stevenson, sur ces frères de la côte. Et à quoi bon ? Les lascars ont fait main basse sur le butin, vous n´en entendrez plus jamais parler !

Hélas ! Des mêmes territoires du Nord-Ouest nous est parvenue la triste nouvelle qu´on ne reverrait jamais plus un autre pirate, adoré, celui-là et ô combien fameux, le crack des cracks, Duba ï Millenium. Il a été victime d´une fêlure du boulet de l´antérieur droit, lors d´un galop d´entraînement, à Newmarket. Deauville se faisait une fête de l´accueillir, dimanche prochain, pour un deuxième cavalier seul dans le Prix Jacques Le Marois. Surtout, nous aurions tant aimé qu´il aille montrer aux Américains, l´automne venu (Breeders´s Cup Classic), que le Vieux Continent ne se contente pas d´usiner des Airbus, des Ariane et des Concorde...

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006