pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Au casse-pipe !

16 avril 2001

La guerre de tranchées s´éternise. Longchamp n´en finit pas de patauger dans la gadoue. Hélas ! Le temps passe, les objectifs majeurs ne sont plus très éloignés, désormais, et les plus frileux de ceux qui ont quelque raison de nourrir des ambitions ne peuvent pas rester indéfiniment planqués, en attendant que le vent tourne. Il faut aller au casse-pipe !

Ils y sont allés. Quel massacre, mes amis ! Tous battus, les grands rentrants de dimanche... Doit-on, d´ores et déjà, passer par profits et pertes ces trois capitalistes en groupe I, Okawango (Grand Criterium), Sagacity (Criterium de Saint-Cloud) et Amonita (Prix Marcel Boussac) ?... C´est à craindre, pour le premier ! Le malheureux porte un nom prédestiné : celui d´un grand fleuve du Botswana qui a cette particularité - unique au monde ! - de ne déboucher nulle part ! Il se perd in fine, il s´évanouit dans les sables du désert du Kalahari... Pourquoi un jugement aussi sévère ? Parce que son physique a mal évolué, entre deux et trois ans. Il a perdu toutes les séductions de son adolescence. Il était même tout penaud et en sueur, lorsqu´il est entré sur la piste du Prix de Fontainebleau.

Encore, s´il avait été devancé par des éléments hyper-aguerris et spécialistes du terrain lourd, comme ce fut le cas pour Sagacity, trente minutes plus tard, dans le Prix Greffulhe ! Mais non, le lauréat, le Niarchos-Pease, Denon, faisait sa rentrée, lui aussi, et rien ne permet de penser que celui-ci soit un maître nageur - tout ferait même plutôt croire le contraire ! Sagacity, parlons-en. Toujours aussi élégant, lui, mais il fut le premier battu, dès le bas de la descente. Celui-ci, ne le condamnons pas trop vite, sous cet autre prétexte que son Criterium de Saint-Cloud était d´un piteux millésime. On sait cultiver le sens de l´opportunité, dans sa famille : hier n´était peut-être qu´un engagement mal à propos. C´en était un judicieux, en revanche, pour le puissant Maille Pistol : fils de Pistolet Bleu, celui-là est né pour marcher sur l´eau...

Des trois grands humiliés d´hier, la pouliche, Amonita, est évidemment celle dont l´ego a le moins souffert. D´abord, au paddock, on ne voyait qu´elle : encore plus belle, plus grande, plus épanouie qu´à deux ans ! Le prix de la Grotte était la quatrième course de sa vie. Sa devancière, la Maktoum-Pantall, Quarter Note, disputait là sa huitième. Pour l´une, l´avenir est à sa place logique : devant elle. Pour l´autre, Pierre Dac aurait dit que, si elle veut avoir une chance de le contempler, son avenir, elle a désormais intérêt à faire demi-tour...

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006