pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Adieu vasouille, bonjour l´embrouille !

14 mai 2001

Après avoir beaucoup pataugé, Longchamp s´ébroue. Allons ! Un peu de fermeté ! Du cran, il est temps ! Voici notre grand remue-ménage de printemps. Adieu vasouille, bonjour... l´embrouille !

Prix Lupin. Grandissime favori, Anabaa Blue, qui vient de crawler son Prix Noailles en laissant son deuxième à un demi-bassin. Abandonné de tous, Chichicastenango, double noyé du printemps dans les Prix Omnium II, puis Greffulhe. Sur un sol propice à la vitesse, le second nommé vient battre le premier, au sprint. Et pas de chichi pour le Chi ! Un virage pris en quatrième épaisseur, s´il vous plaît, un jour de lice à zéro ! Alors qu´avec Anabaa Blue, Soumillon se faufilait le long de la corde, pour s´installer prudemment sur le tapis roulant...

Dubaï Poule d´Essai des Poulains. Deux favoris, ici, pour le prix d´un : le blanc Keltos, puissant édificateur de tours de Babel sur fondations en terre meuble et le ci-devant champion des 2 ans de l´année 2000, Okawango, que certains espéraient revoir tel quel... Ni l´un ni l´autre n´ont eu une course très heureuse : le premier nommé a fait toute sa course en sixième épaisseur. Le second, d´abord mieux placé, le long de la lice, a été contraint, ensuite, de venir en pleine piste. Empressons-nous d´ajouter que, même avec le meilleur des parcours, ils n´auraient certainement pas inquiété les trois premiers.

Ah ! oui, ces trois-là, Noverre, Vahorimix et Clearing, séparés par des têtes, c´est la chance pure et simple qui a déterminé leur ordre de passage devant le poteau d´arrivée ! S´il n´avait pas dû faire du slalom, dans la corde - où Soumillon l´avait très opportunément placé : il n´y a rien à lui reprocher ! - il est certain que c´est Vahorimix qui l´aurait emporté. Disons aussi que, si Clearing ne s´était pas élancé de la stalle la plus excentrée - lui qui ne connaît qu´une tactique : la tête et la corde ! - c´est son nom qui serait inscrit au palmarès de l´épreuve. Grâce à un parcours en or, le long du rail (bravo, Dettori !), ce sera donc celui de Noverre qui restera dans les annales. Ainsi va l´histoire du turf, qu´il est vain de vouloir récrire.

Dubaï Poule d´Essai des Pouliches. Ici aussi, bien sûr, le résultat officiel n´est satisfaisant qu´à demi - disons même : au tiers. Il ne fait pas de doute que, si elle avait eu toutes ses aises dans la ligne d´arrivée, la favorite, Amonita (cinquième), aurait lutté pour la victoire avec la belle Rose Gypsy. Il est encore plus certain qu´avec une trajectoire plus heureuse, le deuxième atout français, la très athlétique Banks Hill, aurait dû mettre dans le mille. Après Vahorimix, Banks Hill ! Deux étages au-dessous des loges, on pouvait entendre les grincements de dents d´André Fabre, hier...

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006