pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Salut l´artiste !

4 juin 2001

Il faut savoir prendre le risque de perdre une bataille pour gagner la guerre ! Napoléon de Maisons-Laffitte - il y a un petit air de famille, vous ne trouvez pas ? - Carlos Lerner est un grand stratège. L´an passé, le programme de sa championne, Volvoreta, était déjà un modèle du genre : ce superbe raccourci avril-juin, Pénélope-Diane ! Cette année, avec Anabaa Blue, il a osé se servir d´un Groupe I - un Groupe I mineur, il est vrai, à demi-tarif, le Prix Lupin - comme banc d´essai pour un simple rodage de soupapes !

Deux fois gagnant de bout en bout, en début de saison, le poulain n´allait-il pas s´endormir sur ces lauriers faciles, au jour "J", dans le Prix du Jockey-Club ? Il importait de le réveiller un peu, il fallait aussi lui apprendre la patience et, éventuellement, ce coup de rein qui fait la différence, in extremis. Le Lupin servit à cela ! Soumillon ne l´a pas laissé faire, ce jour-là - nous avions été surpris mais c´étaient évidemment les ordres ! - il l´a repris, d´abord, pour exiger de lui, ensuite, qu´il revienne se battre.

Il y avait un risque en l´occurrence : qu´il n´y ait pas de train. Effectivement, il n´y en eut pas ! Anabaa Blue fut donc battu, sur le violent démarrage de Chichicastenango. Mais au jour "J", hier, le poulain a su réciter parfaitement sa leçon. Cette fois, on n´avait évidemment pas musardé, avec un cheval de jeu de la trempe de Maille Pistol. Soumillon et Anabaa Blue disposaient du lièvre idéal : ils s´en sont servi utilement. Et quand le Chi a lancé son offensive, en pleine piste, de loin, comme à Longchamp, le général maisonnais a su, d´abord contrer l´attaque, puis prendre le dessus. Subtil travail d´artiste !

La finesse, ce n´était pas du superflu, avec une hiérarchie aussi mal décantée ! Les six premiers en moins de deux longueurs, les dix premiers en quatre longueurs... Ici et là, des témoins de moralité très suspects... Allons ! Les échellistes vont faire la moue : encore un millésime douteux !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006