pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

A la croisée des chemins

6 août 2001

Comme le dieu Janus - qui pouvait voir, simultanément, derrrière lui, le passé et devant lui, l´avenir - Deauville a deux visages, parfaitement opposés : grave et léger, avenant et rébarbatif, ensoleillé et pluvieux, raisonnable et farfelu... Sa rigueur, il la réserve généralement aux courses disputées sur la fameuse ligne droite. Les autres parcours - surtout, celui de la nouvelle piste ! - ont été étalonnés, avec une précision diabolique, pour satisfaire le goût du hasard pur qui amène ici l´aimable clientèle des bandits manchots du casino !

Bien placé, justement, à la croisée des chemins du passé et du futur, le Prix d´Astarté, sur ladite ligne droite. Les deux pouliches du printemps, l´anglaise Tempting Fate et la française Lethals Lady, aspirent manifestement au repos, après s´être dépensées sans compter, des deux côtés de la Manche (Poule d´Essai, Coronation Stakes). Elles ont dû se contenter de terminer en tête des battues, en compagnie de leur petite camarade, Amonita (laquelle n´est décidément pas celle que l´on croyait), après avoir été longtemps vues, toutes les trois, à la pointe du combat. L´avenir appartient à l´anglaise, Ascension, une vieille connaissance de Deauville, qui a fait une réapparition victorieuse - elle n´a rien perdu de sa redoutable pointe finale ! - après quelque dix mois d´absence.

Sur le parcours, beaucoup plus aléatoire (surtout en terre molle...), des 2700 mètres de la piste ronde, le Prix de Pomone n´a rien fait, cette fois-ci, admettons-le, pour flatter la faiblesse de ceux qui s´abandonnent à la passivité du petit bonheur la chance. C´est très logiquement qu´on a vu aux prises, du départ à l´arrivée, la 3 ans anglaise, Head in the Clouds et son aînée de deux ans, l´allemande, Abitara. Egalement âgée de cinq ans, l´italienne, Super Tassa, n´est venue prendre la troisième place, à distance respectueuse des deux premières, que pour parfaire l´oeuvre d´art commencée dans le Prix d´Astarté : pas une seule française, ni ici, ni là, parmi les trois premières !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006