pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Le monument prend forme

17 septembre 2001

Le casting de l´Arc, notre obsession de septembre. Les auditions sérieuses ont commencé samedi, à Doncaster. En s´adjugeant le St Leger avec la plus parfaite désinvolture, le Tabor-O´Brien, Milan, est entré par la grande porte dans le livre des bookmakers (5/1) ! Prompts, ces messieurs de la cote, à trouver un Tabor-O´Brien de rechange, après le lapin posé par Galileo. Notons que, s´il gagne le 7 octobre, Milan aura vaincu le "signe indien" : il sera le premier lauréat de l´histoire de l´Arc à avoir gagné, la même année, le plus vieux classique anglais ! On se souvient de l´échec retentissant - parti à 4/10 ! - du crack des cracks, Nijinsky - invaincu en onze tentatives, parmi lesquelles celles de la triple couronne : Guinées, Derby, St Leger - battu d´une tête, en 1970, par notre petit Astérix de l´époque, Sassafras...

Plus probantes, évidemment, les auditions de Longchamp, puisqu´elles avaient lieu à domicile, sur le parcours-même du premier dimanche d´octobre et avec la lice à zéro, comme dans trois semaines. Premier test, celui des poulains de trois ans (Prix Niel). Lauréat des Guinées et deuxième du Derby d´Epsom de Galileo, Golan était le favori logique. Il a fait ce que les échellistes attendaient de lui : il a remis à leur place (derrière lui...) les deux premiers de notre Prix du Jockey-Club, Anabaa Blue et Chichicastenango. Anabaa Blue et l´anglais ont eu une course en or, le long de la corde, le Chi a été contraint de faire les grands extérieurs. Verdict des books, dans la perspective du 7 octobre : Golan, 4/1, Anabaa Blue, 10/1, Chichicastenango, 16/1. Il y a peut-être là un peu trop de miel sur la tartine pour allécher la clientèle britannique...

Moins sélectif, le deuxième essai, celui des pouliches, dans le Prix Vermeille. N´empêche ! Ce fut la plus belle impression du jour - et les plus hautes valeurs cotées pour les experts comptables du mérite hippique. Aquarelliste et Diamilina ont creusé un trou de cinq longueurs entre leurs hautes ambitions et les vaines espérances des anglaises. Le mérite de la première nommée n´est pas mince d´être demeurée invaincue : une course beaucoup moins heureuse, à l´extérieur, que l´autre, dans la corde ! L´écart entre les deux (courte-encolure) se mesure mieux à l´aune du livre des books : la gagnante est inscrite à 4/1, la deuxième à 14/1 !

Rien que des satisfactions, jusqu´ici. Il fallait bien que cela se gâte ! Le troisième test, celui des vétérans (Prix Foy) a été nul : c´est-à-dire sans signification, dans l´interprétation du mot la plus favorable. Pas de train, un déboulé dans la ligne d´arrivée, pas d´écarts sur le fil, un malheureux, Little Rock, mis dans l´incapacité de s´exprimer... Aussitôt, la cote du lauréat, Hightori, est remontée chez les books, passant de 4/1, avant la course, à 6 1/2 après !

Tout en haut du livre de ces messieurs, le nom de Sakhee (3/1), absent hier. Un de ces vétérans qui traînent dans les fonds de tiroir des Etablissements Godolphin (cracks en gros, demi-gros, détail, neuf, occasion, rapiéçage...), comme Fantastic Light, Slickly, etc. Du matériel tout à fait suffisant pour mettre au pas les présumés champions d´un petit millésime !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006