pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Aux oubliettes, les cadettes !

15 octobre 2001

Quel coup de vieux, du jour au lendemain ! Il y a huit jours, Longchamp se pavanait. Il n´y en avait que pour lui. L´univers du turf était à ses pieds. Soudaine et terrible décrépitude ! Démodé, mon ami, dépassé : on ne te regarde plus ! Partis courir le guilledou sous d´autres cieux, tes plus fervents zélateurs, ceux qui juraient encore publiquement, dimanche dernier, que ta gloire était, de toutes, la plus enviable ! Ainsi, Lanfranco Dettori - triomphateur à cinq reprises au cours du week-end de l´Arc - avait-il choisi de piloter Slickly, à Milan, sur le circuit ordinaire de San Siro, plutôt que de se remettre en selle sur China Visit, dans le Saint des Saints, pour le Prix de la Forêt, une semaine après avoir amené le susdit à la victoire dans le Prix du Rond-Point.

Bien qu´à l´heure où nous écrivons ces lignes nous n´ayons pas encore connaissance du résultat de la course italienne (laquelle était tout de même, par parenthèse, une fois et demie mieux dotée que la française), nous savons maintenant pourquoi l´ingrat jockey a pris la tangente : China Visit avait dû se dépenser plus qu´il n´avait paru, le samedi précédent, pour devancer Jim and Tonic. Il ne restait plus assez dans la bourse pour s´offrir mieux qu´un accessit... C´était la troisième place que le 4 ans de Godolphin méritait. parce que son aîné, le 7 ans Warningford, n´a pas eu la plus heureuse des courses - euphémisme ! - le veinard a pu conserver la deuxième. (Nouvelle parenthèse : Warningford, n´était-ce pas le ci-devant quatrième du Prix du Moulin de Longchamp ? Oui, la ligne est bonne ! N´en doutons pas, Slickly et Dettori vont gagner, à Milan !).

Revenons à notre Forêt. A qui la première place ? Elle est allée, sans discussion, à cet autre 4 ans anglais, bon spécialiste du sprint, Mount Abu. Un quatrième cheval d´âge britannique, Nicobar, a grignoté enfin ce petit morceau de vitesse, le troisième accessit. Les françaises ? Les cadettes ? Aux oubliettes ! On ne l´a pas appris d´hier qu´Amonita ce n´est plus cela. Quant à Lethals Lady, cela fait bien deux grands mois qu´elle est entrée en léthargie. Certes, il y a des réveils qui chantent, chez Collet, mais en fin de saison cela se passe généralement à l´étranger, (cf. Choc Ice au Canada) !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006