pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Quand Bécassine a rendez-vous avec Gribouille

8 septembre 1990

Donc, France Loto s´équipe d´un fusil à quatre coups : il y aura dorénavant deux fois deux tirs hebdomadaires... C´est Bécassine qui va être contente, avec ses quatre petits ballons d´illusion à crever chaque semaine ! Et aussi l´Etat-Gribouille, qui croit trouver son bénéfice à laisser proliférer les jeux de ce type. Des jeux doublement stupides : d´abord, parce qu´ils découragent tout effort raisonnable, créatif et même de simple distraction. Ensuite, parcequ´ils sont parfaitement stériles : ils ne produisent que du rêve et des taxes !

Faut-il rappeler que les courses, si elles participent, elles aussi, au remplissage perpétuel de ce tonneau des Dana ïdes, les coffres de l´Etat, sont en plus productrices d´une richesse nationale : ce fameux "or vert" de la France, notre élevage, dont le poste est largement excédentaire dans la balance commerciale ? Faut-il rappeler que les courses sont également créatrices d´emplois : quatre-vingt mille directs et autant d´"induits", selon les chiffres de l´UNIC ? Faut-il répéter encore qu´elles sont une activité de loisirs particulièrement éclectique, puisqu´aux attraits d´un sport - avec tous les piments d´une compétition internationale - elles ajoutent ceux d´un spectacle haut en couleurs, ayant pour théâtre un cadre propre à séduire les plus exigeants écologistes ?

Est-il nécessaire de souligner que les courses dispensent, par-dessus le marché, ces plaisirs de l´esprit, éminemment raffinés, que peuvent seuls procurer les jeux intelligents, comme le Bridge et les Echecs ?

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006