pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Glorieuses incertitudes

18 mai 1987

Le déplacement dans le temps de ces deux piliers monumentaux, à l´entrée du programme classique de Longchamp - les Poules d´Essai - a eu sur le troisième dimanche de mai une conséquence double et voulue : d´abord, en interdisant aux poulains de la Poule d´Essai de prendre part au Prix Lupin, il a forcément réduit l´importance de celui-ci, qui avait pris la fâcheuse habitude de faucher le blé en herbe sous les pieds du Jockey-Club... Inversement, en autorisant les héro ïnes des Mille Guinées à viser la passe de deux, il a considérablement magnifié la Poule d´Essai des Pouliches, promue désormais championnat européen de la vitesse au féminin. Les deux objectifs du nouvel ordonnancement ont été atteints dans leur principe. Mais dans la pratique ?

Eh ! bien, force est de constater qu´on n´enterre pas Lupin comme cela. Certes, ils n´étaient que deux en course, théoriquement, l´un, Groom Dancer, paraissant avoir clairement la mesure de l´autre, Trempolino. On ne se trompait pas. Mais on ignorait que les deux lascars creuseraient un trou de cinq longueurs entre leur classe et l´insuffisance de leurs faire-valoir. Et avec quel style ! Foudroyant, pour le premier, très sérieux pour le second. Les choses étant ce qu´elles sont, cette année, des deux côtés de la Manche, peut-être ce Prix Lupin prétendument dévalué nous a-t-il fait voir les futurs lauréats des derbies d´Epsom et de Chantilly ! Ce serait un comble, n´est-ce pas ?

La Poule d´Essai aussi était courue d´avance. Lauréate - entre autres - des Mille Guinées, Miesque ne pouvait pas y être battue. Les questions ne se posaient que pour les places. Sakura Reiko suivrait-elle sa bête noire comme son ombre, à son habitude ? Ou bien l´une des deux belles anglaises viendrait-elle s´intercaler entre les deux rivales ? Longchamp était magnanime, hier : ce fut la solution la plus flatteuse pour notre orgueil national...

Après l´arrivée, François Boutin disait que sa pensionnaire n´avait pas eu tout à fait son brio des Guinées. Simple illusion d´optique, à mettre uniquement sur le compte des progrès évidents accomplis par Sakura Reiko ! Moi, j´affirme que, traduite en valeur cotée, la performance de Longchamp est supérieure d´au moins quatre livres à celle de Newmarket !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006