pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Une paille dans l´acier

29 juin 1987

A Longchamp, le turfiste s´apparente, chaque jour davantage, à l´entomologiste : la loupe et les pincettes sont devenues des instruments indispensables pour étudier les manières d´être de ces petites sociétés animales qui évoluent dans les courses de Groupe... Certaines sont si infimes qu´à peine aperçues, l´oeil les a déjà oubliées. Ainsi en a-t-il été, samedi, des huit membres de cette minuscule communauté, le Prix du Bois. Ainsi, hier, des sept du Prix de l´Espérance. Ainsi, des sept du Prix de Malleret...

A peine plus nombreux, les poulains du premier Grand Prix de Paris 2000 avaient tout de même, eux, des personnalités remarquables. Pour des raisons diverses, trois d´entre eux sortaient même de l´ordinaire. Trempolino paraissait le mieux armé pour la bataille. On connaissait ses moyens physiques, indiscutables. On craignait seulement une défaillance "psychique", toujours possible lorsqu´il y a dans un arbre généalogique des ascendants "douteux" (Viceregal...). Il avait déjà manifesté en course cette faiblesse, à 2 ans.

Grand baroudeur, Risk Me ne suscitait pas de questions de cet ordre. Il avait donné maintes preuves de son courage et de son honnêteté. On doutait seulement qu´il fût, en classe intrinsèque, meilleur que Trempolino. Enfin, le joueur de poker-menteur, Seattle Dancer, bien né mais manquant un peu d´élégance, n´avait pas grand-chose dans son jeu, mais il était doté d´un fameux culot. Il relançait continuellement les enchères... Les autres allaient-ils pouvoir suivre ?

Il n´y a pas eu de course pour Risk Me. Parti en tête dans une course disputée à allure modérée, il a creusé un trou de quatre longueurs au pavillon, laissant les deux autres s´expliquer pour les accessits. Il y avait donc bien une paille dans l´acier de Trempolino. Ayant été au bout de lui-même dans le Prix du Jockey-Club, il n´a plus le coeur à la lutte. Le bluffeur en a profité pour venir se payer sa (courte) tête, sur le poteau !

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006