pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Promesses tenues !

17 août 1987

Dans le ciel sans nuages, un soleil radieux, avec cette qualité de l´air - vif et transparent - propre à la Normandie, qui mettait Paul Valéry en état de jubilation intellectuelle. Sur la piste, tout à la fois, l´abondance, la variété et la qualité. Deauville voulait se montrer sous son meilleur jour pour le week-end du 15 août. A un titre ou à un autre, chacune des quatorze courses disputées samedi et dimanche présentait un intérêt particulier. Allons ici à l´essentiel, les quatre Groupes.

Les choses avaient pourtant mal débuté, samedi, avec le Prix Gontaut-Biron. L´un après l´autre et pour des raisons diverses mais évidentes, les quatre favoris du "papier" se sont déchirés. Port Etienne, d´abord, inapte à mettre un pied devant l´autre sur une piste en béton. L´anglais Tommy Way, ensuite, mal remis d´un méchant virus. Puis Malakim, dont on connaît la répugnance à se battre. Relasure, enfin, incapable d´aller au bout des 2000 mètres. Et voilà comment, aux courses, l´impossible peut arriver...

Une heure plus tard, le Prix Guillaume d´Ornano allait heureusement remettre les esprits raisonnables et la logique du turf sur des rails parallèles. On savait, depuis le Grand Prix de Paris, que Trempolino avait mal "digéré" sa course du Jockey-Club. Tout laissait croire qu´à nouveau il refuserait le combat dès qu´il serait attaqué. Effectivement, il n´esquissa pas un geste pour relever le gant jeté par l´anglais Broken Hearted ! La lâcheté est un vice irrémédiable.

Dimanche, à Fresnay-le-Buffard, Lucullus - je veux dire Niarchos - dînait chez Niarchos. La maîtresse de maison, Miesque, nous avait donné rendez-vous sur la fameuse ligne droite. Nous l´avons retrouvée telle quelle, chez elle, sur le mile, aussi séduisante, dans son style et sa manière, qu´elle l´avait été à Longchamp et à Newmarket. Elle est venue gagner tranquillement, à la distance, vainement poursuivie par Nashmeel, laquelle a néanmoins couru là sa meilleure valeur. On ne peut en dire autant du poulain anglais, Don´t Forget Me, quatrième à six longueurs.

Psyché s´empressait de consoler nos voisins d´outre-Manche, venus nombreux sur la Côte pour l´occasion, et avec un clin d´oeil appuyé, puisque c´est une nommée Invited Guest qui s´imposait, in extremis.

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006