pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Le duel !

9 mai 1988

Dubaï Poule d´Essai. Premier classique pour poulains de 3 ans. Ils sont quatre, le minimum nécessaire pour un duel, selon les formes consacrées : les deux adversaires, plus deux honnêtes témoins...

Où sont les témoins ? A leur place, respectueusement, à trois longueurs en retrait des deux champions. Et le duel ? Il eut lieu comme attendu, il fut de toute beauté comme espéré, indécis jusqu´au poteau d´arrivée. Pourtant, il nous a laissés un peu sur notre faim, car les deux adversaires n´ont pu donner leur pleine mesure. Leur performance à l´un et à l´autre n´en est que plus remarquable.

Le "puncheur", Blushing John, handicapé par un mauvais numéro à la corde, n´a pu faire usage de son arme principale, sa grande action dévastatrice. Freddy Head - remarquablement inspiré - l´a donc placé en queue de peloton. Sa fin de course victorieuse, le long de la corde, est d´autant plus méritoire que sa vocation n´est pas celle d´un cheval "à pointe".

Le "danseur", cet impertinent dandy, French Stress, a certainement couru au-dessous de sa valeur, lui aussi. D´abord, parcequ´il disputait là sa première course (il n´avait pas eu à lutter, il y a quinze jours : c´était une simple exhibition), surtout, parcequ´il est venu à l´extérieur, là où "ça freine", lorsque la lice mobile est à zéro.

La place me manque pour dire ici tout le bien qu´on peut penser de ces deux poulains, d´autant plus qu´il faut bien nommer aussi la révélation du jour, le Nasr el Arab d´André Fabre, gagnant par six grandes longueurs d´un Prix Hocquart mené grand train. Le Prix du Jockey-Club est-il "couru" d´avance ?

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006