pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Deux à zéro !

8 août 1988

Pressé par le temps, Deauville met les bouchées doubles. En l´espace de trente minutes, pour son premier dimanche, il nous a fait avaler à la va-vite deux plats qu´on sert rarement au même menu : un aspic de vitesse et un ragoût d´endurance...

Le sprint, Prix Maurice de Gheest, avait réuni, sur la fameuse ligne droite, un lot touffu comme on les aime ici : à la fois international, inter-générations et inter-sexes. Quatre jeunes flyers se détachaient toutefois un peu : deux britanniques, l´anglais Cadeaux Généreux et l´irlandais Lake Como, et les français Dramatis et Blue Note. C´est la dernière nommée qui l´a emporté, courageusement, comme à son habitude, devant ce splendide athlète, Cadeaux Généreux, tous deux ayant tôt faussé compagnie à leurs adversaires.

Pour le marathon, Prix Kergorlay, on craignait évidemment le faux-train, ce mal endémique du turf français qui avait sévi, samedi, jusque sur les 1200 mètres du Prix de Cabourg ! A tort. Malgré le faible nombre de partants et les vocations temporisatrices de la majorité des concurrents, le tempo fut vif dès le départ et la victoire de l´élégant 3 ans, Apalachee Prince, ne souffre aucune contestation. Il a pris crânement la tête dès l´entrée de la ligne droite, puis résisté à la belle pointe finale de son aîné, l´excellent ambivalent (plat et obstacles), Trebook. Un jumelé gagnant français, alors que quatre des huit concurrents étaient entraînés de l´autre côté de la Manche ! On n´en demandait pas tant, après que Blue Note eut déjà condamné quatre oiseaux des Iles Septentrionales à picorer des miettes...

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006