pursang1
pursang2

L´INSOLENCE ET LA GLOIRE   -   Chroniques du turf   1979-2004

michmorice

Jamais le dimanche

9 décembre 1979

Etre ou ne pas être européen ? Là n´est pas la question, pour un turfiste anglais. Beaucoup plus essentielle est celle-ci : avoir ou ne pas avoir de courses le dimanche ?

Depuis plusieurs semaines, une vive polémique oppose partisans et adversaires du sunday racing, dans les colonnes du Sporting Life. Pour un iconoclaste du Continent, la discussion ne manque pas de sel, qui a atteint son point culminant, il y a huit jours, avec le face-à-face Pamela Neal-Phil Bull.

A droite, Mrs Pamela Neel, grande prêtresse de la morale victorienne. Elle représente l´Angleterre silencieuse comme Jean Carmet la France profonde : sans béret, mais avec la tranquille assurance de ceux qui n´ont jamais douté des idées reçues.

A gauche, Phil Bull esq., oeillet rouge à la boutonnière, barbe provocante et sourire malicieux derrière ses grosses lunettes rondes. Il est l´inventeur du Timeform, ce petit livre noir que les sportsmen britanniques tiennent - ô sacrilège ! - pour la bible du turfiste.

PAMELA - Le jour du Seigneur doit être consacré à la famille, au repos et à la méditation. C´est la loi de Dieu.

BULL - Ont-ils un Dieu différent du nôtre, en France ?

A mon avis, la réponse est ici maladroite. Prendre en exemple le pays du french cancan, ce n´est pas du meilleur goût, quand on veut convaincre une Anglaise qui vit encore au temps de la reine Victoria.

Phil Bull aurait dû attaquer Pamela Neal sur son propre terrain. Je vois deux arguments définitifs : d´abord, l´ayatollah, ensuite la reine ! Puisque Khomeiny lui-même n´a pas interdit les courses, le vendredi, à Téhéran... Puisque la reine d´Angleterre elle-même est venue voir gagner sa pouliche, Highclere, par un beau dimanche de juin 1974, à Chantilly... C´est évidemment que le Seigneur ne voit aucun inconvénient à ce que la méditation dominicale ne soit pas exclusivement transcendantale.

<< >>

Contactez Michel Morice

Site réalisé par: Sylvie Morice - Photos: Bernard Gourier - www.bernardgourier.com

Copyright © 2006